Fév 20

Un Débat d’Orientation Budgétaire pour le moins … flou !

Jeudi 8 Février dernier s’est tenu le dernier Conseil Municipal au cours duquel s’est déroulé le Débat d’Orientation Budgétaire (DOB), préalable obligatoire à la présentation et à l’adoption du Budget Primitif.

A cette occasion, la majorité municipale nous a présenté un bilan financier de la situation de la commune dans le contexte national et intercommunal, accompagné de l’état de la dette.

Initié par notre équipe, le débat s’est ensuite engagé de manière cordiale et constructive.

Malheureusement, toutes nos questions relatives aux projets structurants prévus pour notre ville sont restées lettres mortes. Même les priorités de l’équipe en responsabilité ne sont toujours pas arrêtées.

.

Plusieurs exemples :

1. Le terrain sensé accueillir la maison médicale fait l’objet d’une promesse de vente mais on ne sait toujours rien du montage financier. Face à nos interrogations, M. PECHIN, Adjoint au Maire chargé des Finances, nous a répondu que l’éventualité de financer cet achat par un emprunt était encore à l’étude. De même, aucune réponse ne nous est donnée sur qui s’acquittera du paiement des locaux ? (professionnel ou mairie) et comment ? (achat ou location)

Notre point de vue :

Nous pensons que la réponse à ces questions s’inscrit dans la définition d’un projet global.

.

2. Le prix de l’aire de jeux et du City Park, déjà budgétisé en 2017, ne fait qu’évoluer (malheureusement à la hausse passant de 140 000 € fin 2017, à 224 000 € aujourd’hui). M. PECHIN nous informe que cette évolution est due à l’aménagement des terrains.

Notre point de vue :

Si l’emplacement du City Park ne semble pas figé (il sera néanmoins installé dans le quartier du gymnase), celui de l’aire de jeux du Peyrou est déjà clairement défini (il ne devrait pas évoluer).

.

3. Les écoles : devant notre insistance quant à la nécessité de se positionner sur les effectifs en augmentation des écoles, Mme MENDES CHARLIER, Adjointe au Maire chargée des écoles, nous a déclaré y travailler au travers des commissions. Nous lui avons fait remarquer que 2020/2021 était une date butoir puisque les études montrent qu’à cette date, la commune sera en manque de classes et qu’un délai de trois ans est un délai incompressible entre la prise de décision et la livraison d’un tel équipement.

Notre point de vue :

Il est donc URGENT de prendre une décision quant à l’agrandissement de l’école Anne FRANK

ou la construction d’une nouvelle école (et sa localisation).

.

Sur notre interrogation concernant la demande de subvention auprès du Fond Interministériel de Prévention de la Délinquance et de la Radicalisation FIPDR (votée en avril 2017 et caractérisée de « pressée » à l’époque) concernant la sécurisation des écoles, Mme MARC, Adjointe au Maire en charge de l’Urbanisme, nous a déclaré n’avoir pas de nouvelles.

Notre point de vue :

Les budgets ministériels ou interministériels étant annuels,

il serait judicieux de relancer une nouvelle demande maintenant.

.

En revanche, M. MARTINEZ, 1er Adjoint au Maire, nous a informé que la subvention sollicitée pour la mise en place de la vidéoprotection venait d’être versée et que l’Appel d’Offre allait être diffusé.

.

Notre point de vue global :

Concrètement, le Débat d’Orientation Budgétaire a bien eu lieu,

mais trop peu de réponses nous ont été apportées.

Espérons que la présentation du Budget Primitif, prochaine étape de la gestion financière de la commune soit l’occasion pour la majorité municipale de proposer de véritables projets consolidés et des orientations qui permettent à notre commune de répondre aux besoins de ses habitants..

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.